Premier site francophone entièrement consacré à Xenosaga Accueil | Edito | Contact | Liens | Web | Forum | Livre d'or | Archives

  ¤ Xenosaga
  ¤ Univers
  ¤ Personnages
  ¤ Lieux Visités
  ¤ Lexique




  ¤ Xenogears
  ¤ Monolith Soft
  ¤ Dossiers
  ¤ The Animation
  ¤ Book Guide
  ¤ Le coin d'Allen


  ¤ Pied Piper
  ¤ Freaks
  ¤ I.II



L'univers de Xenosaga > Nouvelles Races

Le Pouvoir de la science : derrière cette formule consacrée se cache le plus vieux rêve de l'humanité, celui de devenir toujours plus puissant, celui de tendre vers le surhomme...
Dans ce monde futuriste la technologie cybernétique s'est bien évidemment développée. Elle permettait de remplacer des organes endommagés par des machines et on a vu héberger ce qu'on nomme des cyborgs. Ces humains dotés d'organes artificiels furent très nombreux à une certaine époque et ont constitué le premier pas vers l'utopie du surhomme.
Cette technologie atteignit son apogée en T.C. 4591 lorsque fut votée la loi du "Life Recycling Act". A cette époque les ressources humaines étaient en diminution et cette loi fut créée pour une utilisation plus efficace de ces ressources. Elle autorisait par exemple quelqu'un à vendre son corps après sa mort à une compagnie privée pour qu'elle en fasse un cyborg! Si cela peut paraître extrêmement douteux sur un plan éthique, il faut se replacer dans le contexte de l'époque où la "main d'oeuvre" faisait cruellement défaut. Ces cyborgs étaient un surplus bienvenu dont la Fédération avait besoin pour se développer. Evidemment ces "ressuscités" ne possédaient pas les mêmes droits que les autres cyborgs et restaient la propriété des compagnies qui les avaient achetés. Néanmoins le "Life Recycling Act" les dotait de certains droits universels pour éviter toutes formes d'abus.
Le "Life Recycling Act" donnait également la possibilité aux gens, sous certaines conditions, de se cloner. Ceci toujours dans le même but : maintenir à un niveau favorable le taux des ressources humaines. Mais comme on pouvait s'en douter cette loi servit aussi à couvrir certaines pratiques interdites comme par exemple les manipulations génétiques ou neurales.
De nombreuses compagnies trempèrent dans des affaires à la limite de la légalité et le nombre d'individu présentant des altérations de leur ADN ou de leur structure neurale augmentèrent de façon inquiétante! Ces mutants disposaient de caractéristiques physiques extra-ordinaires ou bien carrément de pouvoirs surhumains! Mais d'un autre côté beaucoup souffraient aussi de troubles mentaux! Ces individus et leurs descendants furent appelés Life Recycling Variant et une forme de racisme se développèrent à leur encontre. En effet la population "classique" ne se sentait vraiment pas à l'aise avec ces mutants. Certains par exemple avaient développé des pouvoirs de télépathie et personne n'apprécie qu'on puisse connaître ses pensées!
Malgré tous ses points noirs le "Life Recycling Act" permit néanmoins le développement des nano technologies. L'avènement des nanomachines fut le second pas vers l'utopie du surhomme. Grâce à elle pratiquement toutes les maladies connues furent vaincues et le niveau technologique de l'humanité fit un bond en avant rendant obsolète la technologie des cyborgs. Désormais plus besoin d'organes artificiels, les nanomachines peuvent réparer n'importe quel dégât du corps humain et augmenter de façon significative ses performances!
Très vite, grâce à la nano technologie, l'humanité fit le troisième pas vers l'utopie du surhomme. Cette nouvelle révolution fut nommée "realian." Les realians sont des humains artificiels. Leur composition biologique varie en fonction des besoins. Ainsi on trouve ceux constitués de carbone pour être le plus ressemblant à l'être humain et ceux constitués de silicone ou de métal liquide.
Leurs droits basiques sont les mêmes que ceux des humains et sont reconnus par la loi. Cependant dû au fait que leur esprit est initialisé avec une légère influence, tous les realians ont tendance à avoir des traits de personnalité similaires. Cette influence est appliquée non seulement en prévention d'un comportement criminel mais aussi en considération de certains humains qui se sentaient menacés par leur "supériorité". Malgré ce "conditionnement" chaque realian possède son individualité et ses propres sentiments. Certains peuvent même tomber amoureux!
Plusieurs compagnies fabriquent les realians mais c'est Vector Industries qui fabrique le programme de base (en d'autres mots leur sytème nerveux central) de tous les realians. Ce programme est essentiellement une boite noire et toutes modifications au delà des ajustements et de la maintenance classique sont effectuées par Vector.
La "naissance" des realians a permis de résoudre définitivement le problème des ressources humaines de la Fédération et a achevé le déclin de la technologie cybernétique. Une autre conséquence fut la révocation du "Life Recycling Act" en T.C. 4754, soit après plus de 160 ans de pratique.
Aujourd'hui la Fédération n'est plus constituée uniquement d'humains : cyborgs, Life Recycling Variants et realians font partis intégrante de cette nouvelle humanité à l'équilibre fragile. Et KOS-MOS, le premier être 100% synthétique, risque de marquer une nouvelle étape dans le développement des races pensantes...












Quel est votre E.S. des Testaments préféré ?

Naphtali
Simeon
Dan
Judah



Site créé par Van, Ange Bleu et Dark Sol
Copyright © 2004, 2015 - Zohar Project - Tous droits réservés
Copyright © Xenosaga (Monolith Software)
Version 1.1